L’automne vu d’en haut

Je n’aime pas la montagne.

Enfin, plutôt,

je n’aime plus la montagne.

La faute à la Bretagne.

Je suis complètement accro à ce pays que j’aurais voulu mien.

Mais parfois,

on se fait cueillir par surprise.

La beauté d’un lieu peut nous ramener le temps d’un week-end à nos anciennes amours.

La majesté des sommets, la lumière de cet automne privilégié et le bruit feutré des lieux ont su me séduire et me laisser extatique devant ces paysages placides et paisibles.

J’ai oublié un instant le roulis des vagues, les paysages à horizons plats et le vent des embruns.

Pour me replonger dans mon enfance à la « Heidi » et me laisser envelopper par ces montagnes sages et maternelles.

Je vous emmène avec moi le temps d’une journée.

Bonne journée