Beauté de la simplicité

Depuis quelques temps déjà, je note que mes goûts vont vers un style plus épuré. Cela touche tous les domaines que ce soit dans mon mode de vie, ma décoration ou même mes illustrations.

 

Je me découvre en quête permanente de simplicité.

La simplicité dans le rapport à autrui, sans vouloir en mettre plein la vue, sans arrière-pensée, sans jugement. La simplicité dans la façon de vivre sa vie, exclure le bling-bling et ne s’entourer que d’essentiel.

Les gourous du moment nommeraient cela vivre l’instant présent.

De cette simplicité est née une autre vision du monde.  Savoir regarder, tranquillement, apprécier un ruisseau qui sillonne le long d’une forêt: le bruit de l’eau, le calme des bois, la perfection des arbres, la douce odeur de l’air; une simplicité d’une beauté à couper le souffle.

28053055_1530158973706327_1470449531_n

Savoir apprécier le silence, un souffle d’air dans un voilage, la délicatesse d’une fleur.

9
source pinterest*

Je trouve que rien n’est plus touchant que cette simplicité qui amène la beauté. Débarrassée du superflu, la vraie beauté apparait.  Cela laisse place à la fragilité.  Fragilité qui rend toute chose douce et émouvante.

Vous connaissez cette phrase ?

L’artiste ne crée pas la beauté, il enlève ce qui la cache…

Il révèle cette beauté qui est la plupart du temps d’une telle simplicité qu’il est impossible de l’expliquer.

28117300_1530158927039665_546589838_n

Je n’aime pas les tableaux pour lesquels on doit lire une tartine pour comprendre ce que l’artiste a voulu faire passer.  Je pense que la force d’un dessin, d’une peinture, de toutes les formes d’arts, c’est de laisser tout à chacun la liberté de ressentir ce qu’il voit.  Il faut réapprendre à ressentir, sentir, percevoir.  Juste la simplicité de l’émotion procurée par la beauté sous quelque forme qu’elle soit. 

28054279_1530158630373028_1379036262_n

Si vous êtes maman, vous avez sûrement observé, un jour, les yeux de votre enfant, zoomer sur un œil, en voir toute la délicatesse et le détail qui m’émeut le plus c’est la courbe des cils, la paupière qui se ferme et s’ouvre à chaque fois plus étonné et heureux du monde qui l’entoure, vous voyez de quoi je parle ? C’est pour moi la beauté pure de la simplicité.

 

(* toutes les photos de cet article sont de moi, sauf celle-ci)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s