Mon ambition

Je suis de ceux qui passent leur temps à se poser mille questions à l’heure.

C’est éreintant et chronophage, la plupart du temps inutile, perturbant, paralysant, bref un gouffre sans fin !

Il semblerait que dans mon cas, je ne puisse pas faire grand-chose d’après les dires d’une dame passionnée d’astrologie que j’ai croisée un jour et qui m’a dit : « Balance !? Oulalalalallalalalalalala ! C’est compliqué les balances et ça se pose mille questions à l’heure ! « Voilà le verdict était tombé, parfois il en faut peu.

Dernière interrogation en date : mon ambition? Quelle est mon ambition ?

Vous vous êtes déjà interrogé « la dessus«  vous ?

Honnêtement, je ne me suis pas posée cette question spontanément. C’est une personne qui m’a demandé pourquoi j’avais un blog ? Si j’allais me faire publier par une maison d’édition ? Que voulais-je faire de tout ce contenu ? Quelle était mon ambition ?

Trafalgar dans ma tête : normalement, je suis plutôt inventive pour me torturer les méninges, mais là, suite à ces interrogations, le doute de tout s’est immiscé en moi !

Mon ambition ?

Panique à bord car force m’est de constater que je n’ai pas d’ambition ! Ni de plan sur 20 ans, ni mood board ou autre projet construit, réfléchi et posé de façon cartésienne avec des échéances.

Poussant plus loin ma réflexion, il semblerait que cette absence de plan soit pathologique. En effet, depuis le plus loin que je me souvienne, je n’ai jamais fait de plan!

Il faut dire qu’à l’école, il m’a fallu déjà plusieurs années pour comprendre ce que je faisais là, et essayer de saisir pourquoi mes parents me posaient tous les matins au milieu d’autres enfants hurleurs sous la houlette d’une méchante maîtresse ? Cela m’a conduit jusqu’au CP où j’entraperçu un intérêt à cette détention scolaire par le biais de l’apprentissage de la lecture qui me présageait une belle opportunité d’évasion !

Il est vrai que je me souviens que vers mes 6 ans, quand on me posait la question de ce que je voulais faire plus tard, ma réponse a été pour le moins éclairante (sans compter qu’à 6 ans ?  Comment voulez-vous qu’un enfant sache ce qu’il veut faire plus tard ?quelle idée saugrenue ? C’est des questions à la c… pour faire marrer les parents ?) Bon quoiqu’il en soit, les miens ont été servis car je leurs ai répondus que je voulais vivre toute seule dans une roulotte tirée par un cheval avec mon chien mon chat et ma chèvre…. Je pense qu’ils auraient pu entrevoir et anticiper que la future socialisation de leur enfant allait être difficile… ?

Ensuite bon nan, mal an, je n’ai pas vraiment eu à me torturer car la voie était toute tracée jusqu’à la fin du collège début de lycée. Je ne vais pas vous étaler ma vie, mais dans l’ensemble, il semblerait que je sois plus une cigale qu’une fourmie ; que je suis posée dans ma coquille de noix et je me laisse porter par les flots. Et ne croyez pas que ce soit si simple ! On peut envier l’insouciance et la désinvolture d’une telle posture face à la vie ? Mais que nenni ! Parce qu’en fait, ce comportement vient d’une paralysie d’action liée à des interrogations curarisantes qui font que, ma foi, on a saisi la première coquille de noix trouvée car le temps que l’on s’interroge sur tout, tous les hors-bord, catamarans, péniches ou paquebots ont été réquisitionnés par des personnes moins indécises…

Vous voyez le topo ? Alors mon ambition concernant mon blog et mes illustrations, vous pensez bien…

Est-on toujours obligé de faire quelque chose avec un but précis ? Doit-on toujours être sous pression ? Poussé ? Pourquoi faire ? En mettre plein la vue ? Se frustrer ? Et si finalement, mon ambition était de prendre du plaisir ? Profiter de la vie, tout simplement ? Je rêve encore de ma roulotte se balançant au rythme de la marche de mon cheval, mon chat sur les genoux, mon chien gambadant autour, suivie par ma chèvre râleuse (oui ça râle les chèvres). J’écris pour le plaisir de partager. Je dessine pour le plaisir de partager. S’il en découle autre chose, ce ne sera que du bonheur en plus.

Voilà mon ambition.

Vaste et ambitieuse ambition qui prend tout mon temps et mon énergie. Du coup, il semble évident que je n’ai pas le temps pour une planification !

Et vous, quelle est votre ambition ?

6 commentaires sur « Mon ambition »

  1. Sympa 😊 je n’ai pas planifié non plus et la vie parfois nous fait changer de route. Je n’ai pas non plus vraiment d’ambition il me semble que d’essayer de garder la santé, d’être en accord avec moi même. Bises 😘

    Aimé par 1 personne

  2. être balance …. merci pour ces explications astrologique 😉
    le questionnement constant,des lectures constructives pour comprendre ce cerveau hyper actif…mais bien paresseux quand il s agit de savoir quoi faire de toutes ces interrogations …
    Merci encore pour ce bel article !
    Vous faites réfléchir et sourir vos lecteurs, bravo !

    J'aime

    1. Merci beaucoup Séverine! je suis ravie que mes écrits vous fassent sourir! C’est exactement ce que j’ambitionne finalement, que les lecteurs passent un bon moment et si un joli sourire vient se dessiner sur leurs lèvres c’est bingo! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s