Dans les yeux d’une femme

Petite réflexion suite à la lecture d’une phrase dans un livre qui m’a profondément interpellée.

Le contexte : je suis en train de lire « L’axe du  loup» de Sylvain Tesson (auteur majestueux). Ce livre raconte le périple de l’écrivain de la Sibérie au golfe du Bengale (voyage clandestin qu’effectuaient les évadés du goulag); voyage à pied et en solitaire. Durant sa marche, Sylvain Tesson, alors qu’il se croyait seul perdu au milieu de nulle part, croise une jeune fille peintre qui, elle aussi, se pensait seule.  Sylvain Tesson écrit de cette rencontre:

« c’est la première fois de mon existence que je fais naître la peur dans les yeux d’une femme ».

Cette phrase m’a totalement interloquée et m’a fait tant cogiter que j’en suis à écrire ce petit billet.

La peur dans les yeux d’une femme ; que ressent un homme qui voit la peur dans les yeux d’une femme ? Est-ce que chaque homme a déjà vu la peur dans les yeux d’une femme ? Quel sentiment cela peut-il provoquer ? En tant qu’être humain, nous ne sommes pas conçus pour voir la peur dans les yeux de nos congénères ? Personnellement, je n’ai jamais vu la peur dans les yeux de quiconque.  Par contre, j’ai déjà ressenti cette peur. J’ai déjà ressenti l’état de proie et de vulnérabilité face à la force et la puissance d’un homme. Consciente de ma fragilité, quand, inopinément on se transforme de femme à proie.  Au mois de décembre dernier, j’ai (re)vécu cela.  Pour faire court, je promenais mon chien quand j’ai eu la mauvaise surprise de tomber sur un homme en état d’ébriété qui s’est mis à me courser… Une lame glaciale est alors remontée le long de mon échine, et puis, telle une proie, je me suis mise à courir, à courir très vite, très, très, très vite et dans ma tête ce fut une accélération de particules sur l’analyse de la situation, des possibilités ; cet état d’hyper acuité se nomme la survie.  Ce n’est pas la première fois que je vis cela.  Je sais ce qu’est cette peur, celle qui vous glace car vous savez que vous pouvez vous transformer en poupée de chiffon dans les mains d’un géant.

Mais je ne m’étais jamais mis à la place d’un homme, lambda, qui voit cette émotion dans les yeux d’une femme.  La réaction de l’écrivain m’a ému car il est lui-même touché, surpris, déstabilisé et comme foudroyé par le sentiment qu’il a éveillé chez cette jeune fille. Générer de la peur, est-ce déstabilisant dans sa conscience d’homme ? Faire peur, je veux dire vraiment peur, viscéralement ? Quand l’autre vous voit comme un péril.  Avoir peur d’un autre humain cela est très fort, je parle là de peur vitale.  Dans notre monde européen, il est peu d’occasion, et heureusement, de ressentir une peur pareille.  Alors quand vous êtes le protagoniste de cette peur, que ressent-on ?

Dans les yeux d’une femme, un homme devrait être amené à n’y voir que de l’amour, de l’admiration, de la séduction … mais la peur ? A quoi cela renvoi l’homme qui la suscite ? Dans mon éducation classique (je dirai) l’homme est « dépeint » pour aimer, pour protéger, à nul moment pour effrayer.  Dans les yeux d’une femme, même inconnue, que celle-ci voit en l’homme un monstre potentiel, qu’elle haït instinctivement d’office de la mettre dans cet état, qu’elle veuille s’enfuir, courir, fuir, parce qu’elle a peur de vous.  Etre effrayant et dangereux, qu’est-ce que cela peut produire comme sentiment chez un homme ? Je pense que tout homme se pense « gentil », alors être perçu comme dangereux ? Comme une bête féroce ? A quelle condition cela l’amène-t-il ? Condition animal ? Condition monstrueuse ?

Peut-être que cet homme « gentil » prendra avec dégoût le fait qu’il soit associé à ses congénères dont il n’est pas fière de par leurs comportements déplacés, dégradants, misogynes, violents, irrespectueux. Si j’étais un homme, je n’aimerais pas être mis dans le même sac que ces déviantes masculines.  Et surtout, surtout, si j’étais un père, je ne voudrais jamais que dans les yeux de ma fille devenue femme, jaillisse la peur d’un homme, là où seul l’amour a sa place. 

2 commentaires sur « Dans les yeux d’une femme »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s