Fil

Je ne sais pas pourquoi, il m’est impossible de dessiner sans me raconter des histoires, sans raconter une histoire. Le dessin devrait se suffire mais je pense que je suis définitivement, radicalement, imprégnée par mon enfance:

Tout est pretexte à histoire.

Une histoire en regardant courir les nuages dans le ciel.

Ou encore, étendue sur la banquette arrière de la voiture, qui filait vers les vacances, je regardais les lignes électriques dessiner de longs filaments tout au long du trajet. Ils dessinaient pour moi, dans le cadre de la vitre, un petit film d’animation abstrait.

J’osbserve que souvent ce sont des histoires d’eau, de vent, de fil. Ce fil qui se maintient entre chacun de mes dessins; fil tendu, en douceur et sans retenue au final.

Je pars d’une sensation, d’une inspiration, dans un souffle.

Encore le vent,

et si possible, toujours, la mer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s