Cas de force majeur

Toute cette pluie et ce gris, on l’accepte pour notre belle nature…

Mais en attendant, notre moral en prend un sacré coup.

D’autant que normalement octobre est doux, harmonieux et nous laisse entrer dans l’hiver en douceur, lentement au rythme de ses couleurs changeantes…

Et là patatras, direct, boum, sans prévenir, on est plongé en plein novembre.

Même pas le temps de déclamer deux trois vers sous les feuilles virvoltantes.

Alors cas de force majeur oblige, je vous propose un voyage rêveur histoire de se mettre un peu de bleu plein les yeux…

4 commentaires sur « Cas de force majeur »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s