On relève la tête!

Alors oui c’est l’hiver,

Alors oui il fait froid (conséquence peut être de la ligne précédente ?

Alors oui on se lève et il fait nuit,

Alors oui, le covid est toujours là,

Alors oui, on n’en peut déjà plus des choux, chou chinois, chou-fleur, chou vert, chou rouge, chou blanc, chou de bruxelles, choux romaneso, choux-boudou,

Alors oui, l’été est encore loin,

Alors oui, notre nez coule (je ne sais pas vous, mais moi dès que je mets le masque c’est à ce moment précis que mon nez se met à couler, à me chatouille et ou j’éternue …. réjouissant)

Alors oui, on a les pieds secs ( ?!)

Alors oui, on a le teint lunaire,

Alors oui, votre ado-adulte n’est pas prêt de prendre son envol,

Alors oui, vous n’en pouvez plus des informations, contre-informations, désinformations, ré-information, post-information, insta-information, complot-information, cucul-information,

Alors oui, on n’aurait jamais dû reprendre de la buche et de la dinde 4 fois et que, au vue de la mollesse du stockage sur notre corps d’éphèbe, le printemps va être déprimant (Maurice, remet moi une tranche de cheese-cake, pleaaaaase, non mais un peu plus, tu déconnes là… après ça va rester… ?

Alors oui, c’est un peu la m….

MAIS,

(Alors oui, forcément après un « alors oui » … y’a un « Mais » majuscule)

Donc

Mais…

Mais dans 10 ans, on aura tout oublié !

Je ne vous sens pas convaincus… d’ailleurs je ne le suis qu’à moitié. Il faut que je trouve des arguments plus tangibles si je veux que mon « mais » prenne en épaisseur.

Il me reste une piste…

L’optimisme

« Cet état d’esprit, durable ou passager, caractérisé par une perception positive du monde et de l’univers. »

Voyons donc « le bon côté des choses »,

Je décide de creuser quelque peu…. Il est 20h et j’ai du temps devant moi.

Allons vers ce puit de science commun : internet.

« Une étude récente (2019) ayant porté sur plusieurs milliers de personnes suivies durant 30 ans a conclu que les optimistes vivent plus longtemps que les pessimistes, et plus chez les femmes que chez les hommes. Les 25% des femmes les plus optimistes ont une espérance de vie jusqu’à 15% plus élevée que les femmes pessimistes, chiffre qui tombe à 10,9% chez les hommes). Elles ont 1,5 fois plus de chances d’atteindre 85 ans que les moins optimistes (et 1,7 fois plus pour les hommes). L’étude suggère qu’être optimiste aide à mieux gérer les stress et encourage des comportements sains (bonne alimentation, exercice physique, moindres tentation à boire ou fumer) . L’optimiste vise plus facilement des objectifs à long terme plutôt que des récompenses immédiates face à une situation difficile. D’autres études ont montré que les pessimistes peuvent aussi apprendre à devenir plus optimistes, sans que l’on sache encore si cela augmente leur espérance de vie. Être optimiste et voir le bon côté des choses, semble, dans une certaine mesure, diminuer le risque d’artériosclérose chez la personne âgée et d’infarctus et améliorer les chances de vivre plus longtemps, de même chez les femmes ménoposées cela réduit le risque d’être hypertendu, diabétique et fumeuse. Inversement une hostilité élevée et un tempérament cynique sont associés à un risque accru de mortalité toutes causes confondues ».

Ah bin voilà !

On relève la tête et on reste (devient) optimiste parce que l’hiver a une fin, que les pandémies ont une fin, que la morosité a une fin. Que dans la vie tout à une fin. Il faut s’armer d’un peu de patience.

On relève la tête, déjà parce que cela nous évite de nous ramasser le cul par terre, et puis l’horizon est toujours plus beau que le bout de nos chaussures.

Parce que, quand on relève la tête, on voit le regard des êtres que l’on aime, et des fois, on a oublié de les regarder, par habitude,

On relève la tête et on plonge son regard dans le regard de l’autre. Et dieu que ces yeux sont beaux ! On s’y perd avec délectation, on voyage un peu aussi et surtout on se rapproche.

On relève la tête et on sourit, les yeux sourient. Apprécier un sourire gratuit d’un(e) inconnue, c’est du « bon » gratuit, voilà, j’te balance le truc, tranquille, pour le plaisir.

On relève la tête et on voit qu’il fait jour, que le ciel est tranquille, que l’air devient plus doux. L’air frais rentre dans nos poumons et ces bienfaits sont instantanés : on respire, on vit ! Le reste n’est que (co)vide.

Bonne journée

Un commentaire sur « On relève la tête! »

Répondre à francefougere Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s