Et moi et moi et moi….

Bon alors…. comment dire?

Cela fait un bon moment

Un bon moment que

Disons qu’il faut absolument que cela cesse.

Arrêtez!

Arrêtons!

Il faut que le monde se rende à l’évidence!!

Et il faut éradiquer cette satané sacro-sainte mise en avant.

Alors attention, je prends un risque ici, de le dire ainsi au grand jour.

Peut-être même perdre des lecteurs?

Il se peut que la milice en charge m’espionne car j’ai déjà essayé de convaincre autour de moi.

Je rencontre beaucoup de résistance mais je ne baisserai pas les armes!

Il faut que cette imposture cesse

Je prends tous les risques,

Allez, je me mets à poil:

Je vous affirme

Je vous exhorte

Je vous conjure

Le QUINOA CE N’EST PAS BON!!!!

Purée

ce n’est pas parce que je suis végétarienne que je bouffe du quinoa!

Pitié,

pitié,

C’est immonde le quinoa!

D’ailleurs la quinoa? le quinoa?

A vrai dire je m’en fou, ce n’est pas bon

Cela ne ressemble à rien: mi-semoule-mi-millet-mi-gluant

Oh j’en vois deux-trois qui se dise mais si!

qui pensent:

Elle a craqué.

Non je n’ai pas craqué, je suis d’une lucidité exarcébé.

Alors vous pensez timidement

Mais en salade?

avec des petits raisins, des tomates, des herbes, du concombre, des croutons, des graines de grenades, de la menthe, des amandes…

Ca ne vous mets pas la puce à l’oreille qu’il faille mettre autant de choses pour pouvoir rendre un « truc »mangeable?

mmmmmm?

Ah!

je vois que le doute s’immice enfin en vous!

Ah! ah! ah!

Vous voyez.

Ce machin n’a aucun intérêt gustatif, c’est chiant à manger en plus, ça glisse dans les trous de la passoire…et ça, ça m’horripile.

Je suis en peu tendue il est vrai…

Mais je n’en peux plus de cette miteuse salade de quinoa!

On a réussi à éradiquer la feuille de salade neurasthénique du steack frites (merci Monsieur Etchebest)

Alors il est temps qu’un mouvement anti-quinoa naisse.

Oh, je ne vous demande pas d’en être l’égérie

mais faudra pas trop pousser pour que j’accepte!

Donc, je vous laisse réfléchir à cette révolution (qui en vaut une autre) et marchons, marchons,

et remettons à sa juste place notre bonne vieille salade de lentilles (oui, mais bon… ça fait péter… rooooo bon…. c’est la nature)

Sus au quinoa!

et moi et moi et moi…