La voleuse de nuages – épisode 1

Silas était en pleine expérience scientifique fondamentale et surtout primordiale quand :

C’est terrifiant !

C’est terrifiant !

Silas laissa là son expérimentation et couru dans le salon: son père était en train de tourner en rond autour de la table basse rectangulaire qui se trouvait en face du canapé.

C’était assez dangereux comme manœuvre et périlleux ! Mais le papa de Silas négociait magnifiquement les angles pointus malgré la vitesse à laquelle il exécutait cette figure risquée et ne semblait guère prêter attention à ces pointes douloureuses !

Le front du père de Silas s’était couvert de rides. Plus il tournait et s’agitait, plus les rides semblaient plus nombreuses! Silas était comme hypnotisé par ce phénomène étrange.

Il connaissait ces petites vagues transversales qui habitaient le front de son paternel : mais elles apparaissaient normalement plutôt en fin de mois quand son père chaussait ses lunettes vertes, s’installait à son bureau avec sa vieille calculatrice et un tas de papier face à son écran d’ordinateur. Silas savait qu’il ne fallait surtout pas le déranger quand cette multitude de petits sillons se dessinaient sur le front de son père. Il sut d’instinct qu’à situation différente mais phénomène identique mieux valait ne pas bouger….

C’est terrifiant !

C’est terrrrrrrifiant !

Le père de Silas le regarda soudainement fixement pendant quelques secondes, regard perdu dans lequel Silas eut la sensation qu’il était empli de douleur et de désarroi.

Puis rageusement, le père de Silas éteignit la télé et fila dans le jardin. Silas le suivit et s’arrêta devant la fenêtre. Il n’osa pas aller plus loin; son père avait saisi un râteau et l’agitait mollement dans la terre du jardin. Silas le vit s’essuyer les yeux avec sa manche ….cela le laissa pensif….

Puis il retourna dans le salon et ralluma la télé qui avait été, semble-t-il, l’élément déclencheur de ce chaos.

Le présentateur du journal avait les mêmes petites rides que son paternel qui lui traversaient le front « pas un seul nuage à l’horizon, les scientifiques n’ont pas de réponses face à cette disparition….. »

A suivre…..

Pour imprimer ce coloriage, c’est ici: coloriage